logo LOIRE-ATLANTIQUE

UNION DES METIERS ET
DES INDUSTRIES DE L'HÔTELLERIE

LOIRE-ATLANTIQUE

consultez

notre base d'offres

Emplois

Pour un poste

Adressez nous votre CV

CHRD

Espace

Connectez-vous

Adhérent

consultez

notre base d'offres

Emplois

Pour un poste

Adressez nous votre CV

CHRD

Espace

Connectez-vous

Adhérent

10 réponses sur 97 fiches trouvées, Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 [9] 10

30/09/2019   Ouest-France : Restaurants, la Loire-Atlantique en cinq chiffres

Les 20, 21 et 22 octobre, se tiendra le salon Serbotel à la Beaujoire. L’occasion de dresser la table de la restauration en Loire-Atlantique.

+ 6,2 %
La progression du chiffre d’affaires en 2018 par rapport à 2017 en Loire-Atlantique. Soit une évolution similaire (+ 6,1 %) à celle du nombre d’établissements : 3 737 en 2017, dont 7 % de chaînes. Autant de chiffres fournis par le cabinet spécialisé Gira.

29,3
Toujours selon Gira, le nombre d’établissements de restauration pour 10 000 habitants répertoriés en 2018 en Loire-Atlantique. Soit une densité qui situe le département en 40e position sur le territoire français, bien loin de Paris (101/10 000 habitants) et le Sud-Est. En 2015, il se situait à la 48e place.

259
Les créations d’établissements en Loire-Atlantique. Plus de la moitié (53 %) s’effectuent dans la restauration rapide. Nantes a vu l’apparition de vingt nouveaux restaurants. Loin Devant Saint-Nazaire (onze) et La Baule (dix).

35
Le pourcentage des établissements ligériens installés dans la cité des Ducs. Avec Saint-Nazaire (5,7 %), Saint-Herblain (4,3 %), Rezé (2,7 %) et La Baule (2,6 %), Nantes regroupe près de la moitié du secteur.

7
Le nombre d’établissements référencés Green food, des restaurants engagés dans une charte (respect du local, de la gestion des déchets, utilisation de produits écologiques et réduction des dépenses d’énergies).


Ouest-France Publié le 18/09/2019
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/restaurants-la-loire-atlantique-en-cinq-chiffres-6524973

26/09/2019   LA FETE DU MANAGEMENT - 10/10/2019 (Ancenis)

A l'instar de la fête des voisins, au sein même des Entreprises, des Collectivités et des Ecoles, chaque dirigeant, manager, salarié, agent public, professeur, étudiant, pourra proposer, participer ou organiser la fête du management dans ses propres locaux.

En parallèle, dans certaines villes françaises, des rencontres managériales seront organisées.

La fête du management est une journée bienveillante totalement dédiée aux acteurs du management et aux pratiques managériales de toutes les Entreprises, Collectivités, Associations et Ecoles de Management de France.

La 2ème EDITION organisée le 10 octobre 2019 sur la thématique du «Courage» est portée par le réseau professionnel IMPULSION CONSULTING composé de 50 consultants-formateurs en management & relations humaines.

La participation est gratuite.

www.lafetedumanagement.fr

26/09/2019   EDF - offre spéciale UMIH

Le service SUIVI-CONSO : « L'énergie la moins chère est celle qu'on ne consomme pas »

Ce service est proposé afin de mieux comprendre votre consommations mais surtout à vous orienter vers une baisse des consommations, ce qui se traduira dans les faits à minimiser le montant des factures d’énergie.

Normalement le service SUIVI-CONSO est vendu à 29€/mois soit 350€/an
Sous couvert de notre partenariat, l’UMIH accède à ce service sur la 1ère année de souscription à 233€ (Soit 4 Mois offerts)

SUIVI-CONSO s’adresse aux contrats d’une puissance > à 36 kVa (C4)

Le lien qui explique le service SUIVI-CONSO :
https://www.edf.fr/entreprises/contrat-et-facture/vos-services-de-gestion/suiviconso

Cette offre est valable jusqu’au 30/11/2019

10/09/2019   ACCOMPAGNEMENT DU DIRIGEANT - Philippe Rossi

"Ma mission est réellement l’accompagnement du dirigeant dans sa recherche de visibilité, rentabilité et sérénité."

Mes interventions peuvent prendre différentes formes , de la plus simple à la plus élaborée selon les besoins identifiés:


>>>>>>> la « VISITE MYSTERE »
Il s’agit d’un scan rapide, d’un scoring de l’entreprise vue exclusivement du coté clientèle .
On démarre par la notoriété et la visibilité web pour passer par celle de la façade, de sa signalétique et de l’impression générale qu’elle dégage.
Les menus , l’équilibre et la cohérence de la carte par rapport à la « promesse » du restaurateur, la proposition concrète et la demande implicite du client.
La mise en place, l’éclairage, la déco, la propreté des couverts en passant par les pieds de chaise ou les sanitaires…
L’accueil, la prise de commande, la vente, le service jusqu’à l’encaissement.
Le management est également abordé succinctement au travers de l’observation des collaborateurs…Bonne connaissance de la carte, des propositions du jour…bonne communication et organisation entre les équipiers, avec la cuisine.
1h30 sur place en observation + 1h00 conception du rapport + 1h00 de restitution expliquée point par point.

Tarif public : 240€ TTC
Tarif Umih : 120 € TTC



>>>>>>> La ½ journée en cuisine
Suite logique de cette toute première approche coté clientèle, la ½ journée en cuisine me permet de pousser beaucoup plus loin et de vérifier les premières impressions.
En occupant le poste de commis de cuisine ( titulaire du CAP cuisine) sous couvert de stage découverte pour un projet en restauration, je bénéficie d’un emplacement privilégié pour évaluer par exemple les points qui suivent :
Affichages obligatoires
Règles de sécurité
Pratiques professionnelles de base
Hygiène
Productivité de la cuisine…de l’organisation des postes à la gestion des grammages, des pertes, des freintes…
Communication entre cuisine et salle
Organisation et comportements « au coup de feu »
Au final, je dois ressentir et retrouver les axes stratégiques, la politique commerciale et managériale qui m’a été présentée par le dirigeant au préalable.
1h00 d’entretien avec le dirigeant
3h00 en préparation cuisine
2h00 en coup de feu et clôture de cuisine
1h00 de compte rendu
1h00 de debriefing en vis-à-vis avec le dirigeant
Plus qu’une simple photo, cette découverte en cuisine doit permettre au dirigeant de relever des points d’attention, des risques, des recommandations d’action immédiate.

Tarif public : 640€ TTC
Tarification via UMIH 320 € TTC


>>>>>>>DIAGNOSTIC POTENTIEL MAXIMUM
Cette approche est basée exclusivement sur une rencontre découverte du client, une découverte de son établissement et de ses réalisations, de son organisation.
J’aborde ici des questions aussi basiques que le nombre de jours de travail, de services à l’année…la saisonnalité et son éventuelle organisation ; les pratiques en termes de communication, réseaux sociaux etc…
J’évoque aussi l’ambiance avec les clients, les collaborateurs, la cuisine…le management !
Un tour coté tiroir caisse, la gestion de la trésorerie, les relations avec les partenaires banquiers ou experts comptables.
Les achats, les fournisseurs, les taux de marge ?
L’entreprise a-t-elle un prévisionnel et communique t’elle des objectifs opérationnels précis et mesurables à chaque collaborateur ?
La prospection de clientèle existe-t-elle ? et la fidélisation des clients existants ?
La segmentation de clientèle ?
L’analyse de la carte, la rédaction des menus …les choix tactiques par rapport à telle ou telle clientèle ciblée ? ( vegan, féminin, ouvrier, bio etc…)
Quel était le « rêve » du patron quand il s’est installé….et quel est celui qu’il a aujourd’hui ?
A cela, on ajoute une analyse des chiffres, des marges, du bilan et du compte d’exploitation…
En bref, le process complet d’une bonne étude préalable selon la méthode RIVALIS.
2à 3h00 d’entretien et découverte sur place
2 h00 d’étude et conception de prévisionnel/potentiel max avec descriptif de plan d’action.
1h30 à 2h00 de restitution en vis-à-vis.

Tarif public constaté : 750 € ht
Tarif RIVALIS : Offert !


ACCOMPAGNEMENT sur 6 mois
Cet accompagnement reprend la totalité des prestations évoquées ci-dessus et ne doit être mis en place qu’à partir du moment ou le client et le conseiller sont tombés d’accord sur le diagnostic, le plan d’action , le prévisionnel et les outils de suivi qui doivent être mis en place.
Il s’agit de l’accompagnement RIVALIS et la mission consiste à atteindre les objectifs fixés dans un délai restreint.
Au-delà des prestations et méthodes déjà évoquées précédemment, il est question d’assister le dirigeant et de le suivre mensuellement sur le déroulé de ce plan et sur les actions correctrices à mettre en place.
Le suivi est permanent, tant au niveau du CA que du panier moyen, de la marge théorique et réelle…au niveau des charges , coûts de fonctionnement et investissements. Cet accompagnement s’accompagne de la production de tableaux de bord permettant de projeter, en temps réel, le résultat qui sera dégagé en fin d’année. Le principe est simple : 1 chiffre ,une action !
La prestation est tarifée 3600€ HT et peut se mettre en place avec des prélèvements automatiques échelonnés sur 6 mois.


Philippe ROSSI
CONSEIL TPE 44
Partenaire RIVALIS
06 78 12 76 71
www.conseiltpe44.com

02/09/2019   Licence Entrepreneur de Spectacle -Nantes 30/09 et 01/10

Obtenir la Licence Entrepreneur de Spectacle - formation réduite 14h (2 jours)

> Etes-vous soumis à l’obligation de posséder la licence entrepreneur de spectacle ?

OUI, si vous organisez plus de 6 animations par an (concerts, DJ et toute autre manifestation musicale)

Qui est concerné ?

Tous les cafés, hôtels, restaurants, bars, brasseries de 5ème catégorie de type L, N, O
C’est-à-dire que vous pouvez accueillir jusqu’à 200 personnes maximum (cf. : consultez votre registre de la commission de sécurité)

Très bien, et y-a-t-il des avantages ?

 La licence spectacle vous sera délivrée pour trois ans par la DRAC – Ministère de la Culture
 Conformité de votre établissement en cas de contrôle de la SACEM

Pourquoi ?

 Pour assurer la sécurité de vos clients au sein de votre établissement
En cas d’absence de licence, l’entrepreneur peut être condamné à 2 ans d'emprisonnement, 30 000 € d'amende
et une fermeture de l’établissement pouvant aller jusqu'à 5 ans

Autre chose ?

 En tant qu’HCR, vous passez votre formation en 2 jours au lieu de 5
Et en plus, nous vous aidons à monter votre dossier DRAC pendant la formation !



LES DATES DE FORMATION A NANTES en 2019 :
30 SEPTEMBRE et 1ER OCTOBRE
4 et 5 NOVEMBRE
De 9H à 17H dans nos locaux

Pour toute information et dossier de prise en charge, contactez :
Alexandra BONBON au 06 32 37 83 53 ou par mail alexandra.bonbon@umihformation.fr

02/07/2019   OUEST FRANCE - Plus de Nantais, toujours plus de restos

Frédéric de Boulois, nouveau président départemental de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH 44).

Entretien

Vous êtes le nouveau président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie, mais encore ?
Pour commencer, j’ai fait une école de commerce. Et j’ai appris à cuisiner. Tout responsable d’un restaurant doit pouvoir aller aux fourneaux en cas de coup dur. J’ai tenu la pizzeria le Roquio, à Trentemoult. J’ai assuré les formations du permis d’exploitation. J’étais aussi cogérant d’une société qui construisait des maisons en bois. Aujourd’hui, je suis le directeur général de la société Mon Voisin qui gère la brasserie de Stereolux et je suis actionnaire à l’Atelier d’Alain, quartier des Olivettes.

À Nantes, une nouvelle enseigne sur trois est un restaurant (1). Pourquoi un tel succès ?
La ville est attractive. On construit des tas de nouveaux logements pour de nouveaux habitants qui vont se restaurer le midi, qui ont envie de sortir, de découvrir de nouveaux lieux. Cela crée un fort dynamisme. Dans le reste du département, notamment sur la côte, on observe plutôt un renouvellement naturel des commerces, mais peu d’ouvertures.

Et pourtant, c’est difficile de recruter. Savez-vous combien d’offres de serveurs ne sont pas pourvues dans le département ?
Non, je l’ignore. Mais avec l’Umih, on doit travailler à la promotion de nos métiers. On ne peut pas seulement se plaindre d’être en manque de personnel. On doit aussi se remettre en cause.
J’ai prévu de rencontrer les organisations syndicales de salariés pour voir avec eux les problématiques qu’ils ont repérées. Dans nos métiers, les syndicats sont peut-être peu représentés, mais quand il y a un problème, les salariés vont frapper à leurs portes. Nous allons aussi travailler avec Pôle emploi sur un nouveau dispositif qui permettrait de former des gens en trois mois.

Vous avez six salariés. Que faites-vous pour garder votre équipe ?
Je les intéresse au résultat. Les serveurs sont payés entre 1 500 € et 1 700 € net pour un contrat de 35 heures. Toutes les heures sont payées. Mais on pourrait aussi proposer aux clients un supplément de 10 % ou 15 % sur l’addition, pour les serveurs. Pourquoi pas ? Une conscience éthique se développe. On soutient de plus en plus la consommation locale et saine. Alors, pourquoi par l’emploi ?
La marge du restaurateur est faible. Sur un plat à 10 €, si on déduit la TVA, le personnel, la matière première, le loyer, il reste entre 1 € et 2 €.

Le gouvernement a décidé de pénaliser les contrats courts, notamment dans la restauration. Cela vous met-il en colère ?
C’est la preuve que notre ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, méconnaît nos métiers. Nous allons devoir l’éclairer. Un exemple : avec le festival du Web2days, j’ai organisé des buffets pour deux exposants du salon ; j’avais besoin de deux maîtres d’hôtel. Je ne vais pas les embaucher pour un événement, une fois dans l’année.

Manifs syndicales, Gilets jaunes… Comment s’en sortent les commerçants ?
C’est simple, ceux qui se situent sur l’axe des manifestations ont subi des dommages. Prenez le restaurant l’Océanide, près de la préfecture, il a dû fermer plusieurs samedis. Dans notre secteur, le chiffre qui est perdu est perdu. J’entends un peu trop souvent en ce moment : « Je ne pars pas en vacances, je n’ai plus d’argent. »

Recueilli par Marylise COURAUD. OUEST FRANCE

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/plus-de-nantais-plus-de-restos-6426053

21/05/2019   Représentativité : l’UMIH, leader de la branche HCR

Les résultats officiels de la représentativité patronale pour la branche HCR ont confirmé la place incontestable de l’UMIH comme N°1

21 décembre 2017, l’UMIH n° 1
Souvenez-vous, une grande réforme du syndicalisme français, la représentativité patronale.
Les pouvoirs publics décident de mettre, à l’image des organisations syndicales de salariés, chaque organisation patronale à sa juste place, les obligeant ainsi à se compter.
Ensemble, nous nous sommes comptés et le verdict est tombé le 21 décembre 2017 : l’UMIH est n° 1
Oui, l’UMIH, première organisation patronale du secteur des HCR avec 72 % d’entreprises, petite, moyenne, grande et indépendante ;
Oui, l’UMIH, maitre de la négociation sociale avec 50,31% de l’effectif salariés ; ce résultat lui confère la faculté de proposer, signer et s’opposer SEULE à un accord collectif, décidant SEULE de ce qui est applicable ou pas à l’ensemble des entreprises du secteur, adhérentes ou non, et ce, toujours dans l’intérêt de la branche et de ses adhérents.
Malheureusement, cette victoire a, comme toute victoire, provoqué quelques jalousies et pourtant… les chiffres ne trompent pas et ils ont le mérite d’être concrets et d’éviter tout jugement subjectif.
Le GNI a pourtant essayé en mettant en doute la sincérité des chiffres et a soulevé une erreur d’appréciation devant les tribunaux, espérant ainsi que les résultats plaçant, l’UMIH à la tête du secteur, soient annulés !

13 mai 2019, l’UMIH toujours n° 1
Perdu ! Les chiffres ne trompent pas et l’UMIH est bien numéro 1. Après la Direction générale du travail, c’est la Cour administrative d’appel de Paris qui le confirme, en rejetant le recours en annulation du GNI.
Chacun est mis (ou remis) à sa juste place par cette décision et la réalité du terrain.

2020, l’UMIH encore n° 1… On compte sur vous !
Nous continuerons, cependant, à œuvrer pour rassembler l’ensemble de la profession derrière l’UMIH, et surtout pour conserver le positionnement de notre organisation dans la prochaine pesée de la représentativité en 2020.


Les chiffres clés de la représentativité : http://www.umih.fr/export/sites/default/.content/media/pdf/Media/2018/datavision-UMIH-2018.pdf

13/04/2017   RECRUTEZ RAPIDEMENT

Une nouvelle offre de service Pôle emploi « Chouette » vient d’être mise en place sur notre département.

Vous avez un besoin urgent, ponctuel, en salle, au service, à l’accueil … rendez-vous sur :

http://chouette.pole-emploi.fr/ !

Chouette ! simplifie et accélère la mise en relation entre candidats et employeurs:
24 heures sur 24, 7 jours sur 7, sans CV et sans offre d'emploi

Je cherche à recruter:
> Pas d'offre à déposer
Je précise le métier pour lequel je souhaite recruter; en option, ¡ Chouette ! m'aide à préciser mes attentes pour ce profil: aptitudes et savoir-être

> Des candidats motivés
Les profils des candidats sont sélectionnés en fonction du métier proposé et de mes incontournables: je n'ai plus peur des erreurs de casting

10/01/2017   Guide du numérique adapté à la restauration

Le numérique, vaste territoire à maîtriser pour en retirer des bénéfices

En partenariat avec les services publics, l'UMIH a édité un Guide du numérique pour la restauration.
L'une des règles de réussite d'un restaurant, au-delà de sa qualité est l'emplacement. Il en est de même sur internet !

Ce guide vous permettra de mieux comprendre comment fonctionne un site internet, comment créer et animer sa communauté sur les réseaux sociaux...Bref, comment optimiser votre présence sur ces outils qui vous permettent avec un investissement relativement faible de développer votre croissance.

Bonne lecture.

06/10/2016   VOTEZ pour la liste Fiers d'être Artisans aux Élections CMA !

Du 30 septembre au 14 octobre, vous pouvez faire entendre votre voix et voter aux élections à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

La liste Fiers d'être Artisans vous propose de vous représenter et de défendre vos intérêts dans les Pays de la Loire pour les cinq années à venir.

Avec la CGPME, 177 artisans, candidats et candidates, sollicitent vos suffrages et votre confiance.

ON A BESOIN DE VOUS POUR CHANGER L’AVENIR DE L’ARTISANAT

VOTEZ :
http://www.cgpme-pdl.fr/fiers-d-etre-artisans-la-liste-commune-aux-elections-cma.html



NOS PROPOSITIONS POUR LES ARTISANS
1. Privilégier la proximité et l’efficacité en optimisant les services consulaires
2. TOUS les artisans doivent être représentés et défendus par la CMAR
3. Rester Patron chez soi
4. Mettre l'Artisanat au cœur des enjeux politiques et économiques
5. Défendre les intérêts des artisans face aux normes, aux lois et aux administrations
6. Préparer l'avenir de l’Artisanat



Découvrez le programme de la liste Fiers d'être Artisans



Regardez l'interview d'Olivier MORIN

10 réponses sur 97 fiches trouvées, Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 [9] 10
MICROSEPT (LABORATOIRE) OPERA ENERGIE MATECO CHAMPENOIS COLLECTIVITS SWIPE SLI LAMY - Grand Ouest GROUPE MERLING DIGITAL CHR ATLAGEL EDF Entreprises HCR KLESIA UMIH FORMATION SARP OUEST - VEOLIA TITRES RESTAURANTS SFERE ENCAISSEMENT RESO EMPLOI APROCOMI RELAIS MOTARD VA TELECOM ALFRED ingnierie OXYGENE SECURITE VALOLEIQUE ADOPTE UN JURISTE METRO TGS FRANCE (ex SOREGOR) ENSI FID PRO - BPGO WHATISEAT GENERALI
courriers de procedures diverses / vente materiel / hotel / convention collective / permis d'exploitation / restauration / restaurant / hotellerie
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à votre activité.               Fermer X